top of page

La célébration du mois de Mars

Dernière mise à jour : 21 mars

Tout va bien, la marmotte n'a pas vu son ombre le mois passé, les ours sont déjà sortis de leur hibernation et le lièvre est sorti de son terrier.

Il est maintenant venu le temps de célébrer!


L’équinoxe du printemps, l’équinoxe vernal, l’équinoxe de mars, No Ruz ou Ostara, sont les nom que nous donnons à l'arrivé du printemps!


Lorsqu’il est venu ce moment, nous entrons dans une période d'équilibre. C'est un temps, à parts égales, de lumière et d'obscurité, tout comme à Mabon qui est à son opposé, où nous retrouvons ce même équilibre, mais à l’inverse puisque la lumière nous quitte. Aujourd'hui, six mois plus tard, elle nous revient enfin. Son arrivé nous apporte l'espoir et la chaleur.


Dans les profondeurs de la terre, le froid est remplacé doucement par la chaleur, permettant ainsi à la nature de reprendre vie. Peu à peu, les graines commence à germer, le bétail dans les champs se préparer à accoucher et sous un couvert de feuilles fraîchement dégelé dans la forêt, les animaux sauvages préparent leurs tanières pour l'arrivé de leurs petits. La roue à tournée nous apportant enfin le printemps!


L’origine du mot Ostara :


Ostara, Eostara, Eostre ou équinoxe du printemps, provient du nom de la déesse germanique du printemps Eostre. Cette célébration païenne donnée en l’honneur de la nouvelle saison de plantation qui permettra plus tard celle de la récolte, se produit à chaque année autour du 20 au 24 mars. Cette journée est celle où le jour et la nuit sont de même durée. C’est un moment de croissance et d’équilibre parfait.


D’un point de vue traditionnel, le printemps est annonciateur de renouveau, de croissance et de fertilité. Les oiseaux chantent et la nature s'éveille. C’est le temps de faire une bonne purification, le ménage du printemps quoi! Et semer nos intentions que nous récolterons lors des moissons.


C’est la journée idéale pour travailler son équilibre intérieur, tout comme les énergies que nous possédons et celles qui nous entourent. C’est le moment de nous revitaliser et de se purifier afin d’avoir du nouveau dans nos vies, mais aussi de réaligner nos chakras et de s’ouvrir à ce qui nous entoure afin de faciliter la connexion avec la Terre et l’Univers. La Terre se réveille et Perséphone émerge des profondeurs de l’enfer afin de passer du temps avec sa mère Déméter.

Les Wiccans diront que l’arrivé du printemps marque le point culminant où la déesse émerge de son sommeil et répand sa fertilité sur la terre. C’est aussi le moment où le dieu atteint sa maturité puisque, dès le lendemain, la lumière triomphera de l’obscurité. Si l’on compte bien et que l’on prend en compte qu’Ostara est signe de fertilité, dans 9 mois, le temps d’une grossesse, nous célébrerons Yule. La naissance de l’obscurité et du froid.

Les couleurs représentant le printemps sont le vert clair, le jaune citron, le mauve, les tons pastel et le rose pâle. Nous utilisons donc des chandelles qui sont généralement vertes ou jaunes.


Côté encens, nous retrouvons des mélanges à base de jasmin, de sauge, de fraise, d’oliban, de myrrhe, de sang de dragon, de cannelle, de noix de muscade, d’aloès, de benjoin, de musc, de lotus, de violette et d’écorce d'orange.


Finalement, la carte de tarot représentant Ostara est l’arcane majeur 18, soit la lune.


Historique:


À l’époque de la dynastie du roi Perse Achéménide, l’équinoxe du printemps était célébré en même temps que le festival NO RUZ, ce qui signifie jour nouveau. C'est une célébration d'espoir et de renouveau encore observée aujourd'hui dans de nombreux pays persans et a ses racines dans le zoroastrisme.


Nous retrouvons en Iran, le festival CHARAR-SHANBEH-SURI. Celui-ci débute 13 jours avant NO RUZ. Lors de ce festival, les gens en profitent pour purifier leur demeure et sauter par-dessus des feux afin de célébrer la venue de NO RUZ. Pour eux, cela représente le temps de la fertilité et de la semence.


Chez les chrétiens et les juifs, Ostara est célébré à Pâques, soit le premier dimanche suivant la première pleine lune du printemps.


Saviez-vous que...


L’origine du lapin de Pâques nous vient du Moyen-Âge? Eh oui, il nous provient tout droit de l’époque médiévale. En effet, dans les sociétés médiévales de l’Europe, le lapin ou plus précisément le lièvre dit ‘‘Lièvre de mars’’ représente le symbole de la fertilité de par sa courte gestation (38 -52 jours) et le nombre de petits. Mélangez cela à la légende d’Eostre et voilà les raisons pourquoi nous voyons de nos jours un petit lapin de pâque distribuer des cocos en chocolat.


La légende du dieu romain Mithras:


Né au solstice d’hiver et ressuscité au printemps, Mithras est un dieu très populaire au sein de l’armée romaine, puisque celui-ci est venu en aide à ses acolytes en les faisant monter au royaume des lumières après leur mort. Selon la légende, Mithras aurait reçu l’ordre par le soleil de sacrifier le taureau blanc. Obéissant à contre-cœur à cette demande, Mithras prit son couteau et se prépara à sacrifier la bête. Au moment où la lame entra en contact avec la peau de l’animal, un miracle se produisit. Le taureau se tourna vers la lune et le manteau que portait Mithras devint le ciel nocturne. Lorsque le sang du taureau fut tombé, une fleur grandit et une tige de céréale germa de sa queue.


Saviez-vous que...


Dans les anciennes légendes romaines, Attis, l'époux de Cybèle, est né d'une naissance vierge et est ressuscité au printemps.


En effet, dans la Rome antique, les adeptes de Cybèle croyaient que leur déesse avait un époux né d'une vierge. Eh oui! Son nom est Attis. Son histoire est beaucoup plus ancienne que la Bible et pourtant, il meurt et ressuscite à chaque année à l'époque de l'équinoxe vernal du calendrier julien, soit entre le 22 et le 25 mars.


Plus près de nous, saviez-vous que les peuples Mayas en Amérique centrale célébraient aussi l’équinoxe du printemps? En effet, les Mayas ont eu pour coutume durant près de 10 siècles de célébrer sous forme de festival l'équinoxe du printemps. En effet, lorsque le soleil se couche le jour de l'équinoxe de mars, sur la grande pyramide d' El Castillo au Mexique, le côté ouest est baigné par la lumière du soleil dès la fin de l'après-midi. Les ombres qui s'allongent semblent courir du haut de l'escalier nord de la pyramide vers le bas, donnant ainsi l'illusion d'un serpent à dos de diamant qui descend. Le nom donné à ce phénomène par les anciens, est "Le Retour du Serpent Soleil".


Selon certains chercheurs, dans l’ancienne ville où les ruines de Chichen Itza, au Mexique, les foules se rassemblent lors des équinoxes, celle du printemps et de l'automne afin de regarder le soleil de l'après-midi créer les ombres serpentaires du reptile se déplaçant le long des escaliers de la pyramide sur une hauteur de 79 pieds de haut. Certaines personnes le font encore de nos jours.


À l'équinoxe de printemps, le serpent descend de la pyramide jusqu'à ce qu'il fusionne avec une grande sculpture en tête de serpent à la base de la structure. Alors que les Mayas étaient des astronomes expérimentés, on ne sait pas s'ils ont spécifiquement conçu la pyramide pour s'aligner avec l'équinoxe et créer cet effet visuel, mais une chose est certaine, selon les gens qui y ont assisté, le phénomène est magique.


Selon le Vénérable Bede, Eostre était la version saxonne d'une déesse germanique appelée Ostara. Son jour de fête a eu lieu à la pleine lune après l'équinoxe vernal. Cela vous rappelle quelque chose? Eh oui, le calcul est presque identique à celui de la Pâques chrétienne. Il existe très peu de preuves documentées pour le prouver, mais une légende populaire veut qu'Eostre ait trouvé un oiseau blessé sur le sol à la fin de l'hiver. Pour sauver sa vie, elle l'a transformé en lièvre. Mais la transformation n'était pas complète, l'oiseau prenait l'apparence d'un lièvre, mais conservait la capacité de pondre des œufs... Le lièvre a décoré ces œufs et les a laissés en cadeau à Eostre.


Finalement, pour les premiers païens des pays germaniques, c'était le moment de célébrer la plantation et la nouvelle saison des récoltes. En règle générale, les peuples celtiques ne fêtaient pas Ostara comme un jour férié, bien qu'ils soient en phase avec le changement des saisons.


Joyeux équinoxe vernal à tous et au plaisir de vous rencontrer!


☽O☾


Groupe Facebook : Sorcières de Québec 

Instagram : sorciere_de_quebec

Boutique ésotérique Signature S 

418-661-2211

677 Avenue Royale, Beauport, Qc, G1E 1Z1

45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page