🔮Sorcière moderne🔮

Depuis la nuit des temps les femmes possèdent un atout... Sorcière vous direz après avoir lu ce texte... Hey bien oui! Et je suis fière de l'être.


Crédit Photo : Alex Adam

D'abord sage-femme, puis herboriste. Recluse ayant des connaissances mystérieuses, travaillant avec une énergie non visible pour la plupart, mais perceptible par quelques-uns.


L'évolution de la magye depuis la préhistoire ne cesse de changer... Normal nous expérimentons et découvrons de nouvelles choses ou d'anciennes choses venu d'autres vies, d'autres plans astraux, d'autres dimensions ou d'autres mondes. Tout au long je dirais SORCIÈRES par simple raison que nous sommes plus de femmes que d'hommes à être sorties du placard à balais et que de mon côté cela se passe de générations en génération.


Ceci étant dit ...


Mais qu’est-ce qu’une sorcière moderne?


Une femme diabolique, qui s’amuse à faire souffrir les hommes? Une femme assoiffé de pouvoir? Une personne dansant nue dans les bois afin d’invoquer Satan? Le Diable? Une femme un peu bizarre, à la fois grano, hippie tout en étant extravagante. Celle qui parle seule, aux animaux, aux plantes? Cette vieille femme étrange qui vivait dans la maison délabré au coin de la rue, qui est maintenant hanté par son fantôme?


Si je vous parle de mages ou de magiciens?


Personne ne pense que les hommes dis mages ou magiciens sont mauvais. Tout de suite nous voyons un homme sage, d’un certain âge, ayant les cheveux blancs et une longue barbe blanche. Nous pensons à Gandalf, Dumbledor, Merlin, mais nous n’imaginons nullement le mal les incarner.


L’imaginaire collectif ainsi que le cinéma et l’Église catholique ont parfaitement contribué à pousser la société à voir les sorcières de cette façon et pourtant…


Les sorcières ne sont pas de vieilles femmes aigries, solitaires sans sentiments. Au contraire... Les sorcières sont de tous les âges et pour la plupart, elles sont gentilles. Je veux dire que leurs intentions sont bonnes, car selon moi, la magye n’est jamais noire ou blanche, elle dépend du coeur de la sorcière.


Il faut arrêter de voir la sorcière comme étant un terme péjoratif. En tant que sorcière, et il en va de même pour la plupart des sorcières et sorciers, nous croyons en la loi du triple retour. C’est-à-dire, nous croyons que ce que nous faisons nous reviendra par trois fois. Donc il vaut mieux faire le bien autour de nous.


Définitions:


La sorcière est une personne qui pratique une magye qui peut être à caractère traditionnel, transmise de générations en génération, secret, publique, éclectique, etc. L’important est de savoir ce que l’on fait et surtout ce que l’on invoque. Il faut réfléchir à ce que l’on fait, car le retour des choses peut être dure. Il est dit qu’il est plus difficile de défaire ce que l’on a fait que de le faire.


C’est une personne à laquelle on attribue des pouvoirs surnaturels.


Du point de vue de l’Église Chrétienne, une sorcière a la faculté d'opérer des maléfices avec l'aide du diable ou de forces malfaisantes. Il est important de spécifier que la péjoration des sorcières est fondé d’une part de l’Église et de l’autre du cinéma. Dans la vraie vie, rien n’est toujours noir ou blanc. Il en va de même en magye.


Je le répète, la magye dépend du coeur de la sorcière et pour la plupart, nous croyons en la loi du triple retour.


Une sorcière est une personne ayant un ou des dons que ce soit de clairsentience, de clairvoyance, de clairaudience, de guérison, elle peut être cérébrale plutôt qu'intuitive, pour la plupart nous partageons un lien avec la nature, les animaux , etc. Celle-ci vie au rythme des saisons et vénère la lune et ses cycles. Elle peut être rattachée ou non à un parthénon. Elle peut être chamane, druide,celte, wiccane, draconique, norse, féérique, traditionnelle, etc.


Cette dernière définition est plus ou moins fausse dans le sens ou tout le monde possède des dons même si vous en êtes pas conscient.


La Witchcraft est le combo entre l’étude et l’utilisation de la magye. Magye qui provient de la

Terre, de l’univers, des choses qui nous entoure et du plus profond de soi. Il faut donc respecter le tout si vous voulez que votre magye fonctionne en vous permettant d’effectuer différentes choses.


De plus, la sorcellerie n’est pas un jeu. On ne peut lancer un sort sans y avoir réfléchi

d'abord, car vous devez penser aux répercussions de celui-ci, à l’impact qu’il peut avoir sur les gens et les choses qui vous entoure. Pour moi, il faut toujours garder en mémoire la loi du triple retour.


Ce que tu feras en bien te reviendra par trois fois, mais n’oublie pas qu’il en va de même pour ce que tu feras en mal. Bref il faut être prudent, car le coeur d’une bonne sorcière peut être blessé et sous l’impulsion de la colère et de l’irréfléchi un mauvais sort peut être affranchi.


Sans les connaissances nécessaires et surtout avec misère, il est difficile d’annuler ou d’inverser le mal qui a été lancé.


Au début de votre étude vous allez vouloir que toute fonction tout de suite, mais si vous partez sur cette pensée, vous allez être désappointé, car le pouvoir vient avec les années d’expériences. Donc plus vous étudiez et pratiquez, plus vous serez apte à voir votre magye ce décupler. Si vous partez avec l’idée de respect et d’amour de ce qui vous entoure, incluent les objets, la nature, la Terre, les animaux et les personnes, vous partirez du bon pied.


Si vous méditez un peu sur vous-même, peut-être remarquerez-vous que vous avez une

connexion étrange avec les animaux, les plantes, les gens. Peut-être ressentez-vous les choses. Peut-être que vous avez déjà un don, mais vous ne le savez pas, car toute personne avec un peu de pratique peut devenir une sorcière tout comme je peux et tu peux être une sorcière née. Il suffit de le faire ressortir de vous et pour ce, il faut l’étudier et le pratiquer.



Un brin d'histoire :


L’ancienne Religion, la magye blanche, le domaine de l’ésotérisme, les sciences occultes, la sorcellerie, appelez la comme vous voulez, est la plus vieille religion au monde. Elle est apparue chez les premiers hommes il y a plus de 25 000 ans. Tout d'abord, la magye était une magye dite sympathique. Magye que nous retrouvons dans certaines traditions chamaniques et africaines. Sans entrée dans les détails que vous retrouverez dans le livre que je suis en train d'écrire, les premiers homme devait se nourrir et s'habiller. Pour ce faire, ils devaient cueillir et chassé alors quoi de plus normal que de représenter le dieu de la chasse avec un panache. Avec le dieu de la chasse venait la déesse de la fertilité, des récoltes. L'une des représentations les plus connues est la Vénus de Willendorf.














Revenons au dieu de la chasse.














Plusieurs le nomme Cernunnos. Les premiers homme le représentaient en mettant sur leur dos la peau d'un animal qu'ils avaient chassé et plaçaient sur leur tête des bois de cerf ou un crâne animal afin de remercier ou de bénir une chasse à venir.


Alors, comment avons-nous pu passer d'un dieu aimant, fort, représentatif de la faune, bénissant la chasse des premiers hommes afin qu'ils puissent se nourrir et se vêtir à Satan, un homme cornu rouge de colère, malhonnête, à la recherche de confrontation et de discorde et méchant selon les dires de certains.

crédit photo : Google










Je coupe beaucoup dans l'histoire de l'évolution de la magye et son origine, car mon but n'est pas de vous partager dans cet article mon livre, mais la réponse à ce changement négatif et péjoratif est l'Église Catholique et le Christianisme.


De nos jours, des connaissances se sont perdues, d'autres ont été découverts ou redécouverts. Les termes employés sont différents et confus, car le tout s’entremêlent et se mélangent. Nous prenons des raccourcis pour expliquer quelque chose qui devrait prendre plusieurs heures ou minutes et nous les simplifions aux termes connu qui fond moins peur à la société ce qui ne devrait pas. Par exemple pourquoi réduire ce que l'on fait, le travail magyque, énergétique et autres à : à c'est de la magye blanche que je fait ou de la wicca, ou du reiki, surtout si ce n'est pas ce que vous faites. Pour moi, la magye n'est ni noir, ni blanche, elle dépend du coeur de la sorcière et comme nous sommes tous humains et que nous vivons tous, parfois, des moments difficiles il se peut que notre volonté soit contrôlé par nos émotions. J'ai pratiqué de nombreuses années la Wicca, en intégrant mes connaissances personnelles et familiales pour me rendre contre que pour moi la Wicca n'est qu'une base qui n'entre pas assez en profondeur dans les choses, mais reste plutôt en surface, sans chercher à approfondir davantage les sujets. Mais oui c'est une bonne base, un bon guide pour les débutants.


Alors, si vous me demandez ce que je fais? Comment le décrire?


Pour moi la sorcellerie est une façon de vivre, de penser et c'est aussi ma religion. Dans ma façon de vivre :


J'entends par exemple, lorsque je cuisine, je mets mes intentions dans mes recettes. Chaque aliment et fines herbes possèdent des propriétés médicinales oui, mais magyques aussi. Alors, lorsque je mets du romarin dans une recette je le mets aussi pour l'augmentation de la mémoire.


Je travaille au public, je suis Styliste, morphologiste, maître coloriste, technicienne en trichologie, j'organise des événements dans le domaine de la spiritualité et de la magye, je fais des harmonisations, du tambour chamanique, du reiki, de la voyance, de l'écriture automatique et inspirée et j'ai une boutique ésotérique à Québec. Alors, lorsque j'arrive chez moi et que je prends une douche c’est mon moment de purification de la journée. J'enlève non seulement les cheveux des clients qui se sont accumulés sur moi, mais aussi le négatif accumulé des gens qui sont passés me voir. Car oui lorsque je coiffe je fais des soins à mes clients en même temps afin que tous repartent plus léger et mieux dans leur soi intérieur et extérieur.


Signature S :418-661-2211, 677 avenue Royale, Beauport, Qc. G1E 1Z1

Dans ma façon de pensée : Le jugement que je porte sur les choses est différent, car je pense par exemple au bien des autres avant mon propre bien. Est-ce que cela va blesser la personne, l'animal, la plante, etc. Est-ce que j'ai vraiment besoin de cela dans ma vie?


Si une situation quelconque arrive, le fait de vivre et de côtoyer la sorcellerie, la magye et les énergies et le fait d'avoir l'intuition fort développé et d'être empatte, me permet de comprendre et de réagir rapidement. Mais cela me permet aussi d'avoir une grande ouverture d'esprit. J'aime apprendre dans le domaine de l'ésotérisme, mais j'aime par dessus tout partager mes connaissances.


J'aime fabriquer les choses de mes propres mains.


C'est ma croyance, ma religion :


Je pratique la magye au quotidien, sans même m'en rendre contre. C'est naturel chez moi. Je célèbre les sabbats et esbats, je vis au rythme des saisons et des lunes. Je n'ai pas de parthénon définie, je travaille avec qui se présente à moi.


Alors, être une Sorcière moderne c'est quoi?


Des articles et des reportages qui ont été fais montrent des féministe, des femmes fabricant des produits de leurs mains, des femmes libres qui ne savent pas décrire ce qu'elles font, car tout ce qu'elles disent c'est qu'elles sont libre, elles veulent être entendue, elles fabriquent des choses de leurs mains, elles respectent la nature elles sont donc grano, végan et contre bien des choses, car elles veulent légalité et la justice dans tout. ALLO TOUT LE MONDE!!! ÊTRE UNE SORCIÈRE MODERNE CE N'EST PAS ÇA!


ÊTRE UNE SORCIÈRE MODERNE C'EST :


-Une personne qui côtoie et respecte la nature.

-Une personne qui vénère une ou des déités.

-Une personne qui fabrique ou non des choses de ses propres mains, car l'habileté, le temps et les connaissances ne sont pas connues de tous.

-Une personne qui a des dons qu'elle maîtrise ou non (en voie d'apprentissage)

-Une personne touchée par la spiritualité

-Une personne qui vit au rythme des saisons et des lunes

-Une personne qui s'intéresse à une ou plusieurs des choses suivantes et qui peut les pratiquer : l'herboristerie, l'aromathérapie, la lithothérapie, les sciences occultes, les arts divinatoires, les énergies, la méditation, les différents plans, etc.

-Une personne qui fait des recherches et de l'étude ésotérique

-Une personne qui pratique des rituels

-Une personne qui célèbre les sabbats et esbats

-Une personne qui tant à réconcilier son corps et son esprit

-Une personne qui vit au quotidien avec la magye, qui l'utilise à chaque jour, qui l'expérimente et tant vers la maîtrise de ses dons et de ses expérimentations

-C'est avoir les connaissances nécessaires avant d'entreprendre quelque chose (rituel ou énergétique) et d'en connaitre les conséquences avant de l'entreprendre


Mais être une sorcière moderne c'est aussi :


-C'est avoir la tête partout à la fois

- C'est de savoir où sont les choses sans même être sur place, de recevoir des messages ou l'intuition qui bat son plein à tout moment pour les gens intuitifs comme moi.

-C'est d'analyser et d'anticiper les choses avant même de savoir qu'elles vont se produire

- C'est de parler avec son familier comme si on parlait avec notre enfant

-C'est d'avoir tellement de pierres et de cristaux qu'on ne sait plus ou les mettre.

-C'est de dire : Hooo merci pour le beau bouquet de fleur et au lieu de le mettre dans un beau vase c'est de courir l’attacher la tête en bas dans le garde-robe afin de le faire sécher et de l'utiliser dans des créations magyques plus tard.

-C'est de ne pas avoir besoin de boire de l'alcool dans une soirée de fille car ton empathie embarque et que tu te retrouve aussi soûle qu'elles sans avoir pris une goûte

-C'est de préférer la nature plutôt que les party

- C'est de voir des signes un peu partout tout au long de la journée

-C'est toujours avoir sur soit un art divinatoire : tarot, pendule, runes, etc.

-C'est de parler et d'arrêter afin d'écrire le message que tu reçois

-C'est d'être la bizarre qui te fixe dans l'autobus (celle qui voit les couleurs qui émanent des gens et les guides qui les accompagnent)

-C'est celle qui lit les feuilles de thé ou les résidu de café

-C'est celle qui parle à son ordi afin qu'il ait plus vite ou qu'il nous montre ce que nous cherchons

-C'est elle qui dresse un autel en permanence dans son logis

-C'est celle qui donne des cadeaux un peu étrange à son entourage puisque ce sont des spells, des gri-gris, etc. qu'elle offre

-C'est de se dire que l'univers met sur notre chemin ce dont on a besoin et que rien n'arrive pour rien

-C'est de savoir que nous ne sommes jamais seules, même si on ne les voit pas

-C'est d'avoir une connexion avec tout ce qui nous entoure, énergie, nature, déités, animaux, élément, élémentaux, gardiens, guides, défunts, ancêtres, etc.

-C'est peu importe la branche d’où elle provient et ou la branche qu’elle pratique, elle est une personne travaillant les énergies qui l'entourent, les façonnant à ses besoins ou à ceux des autres.

-C'est une personne qui n'a pas peur d'affirmer ses croyances et ses pratiques étranges même à travers des petites folies telle que le ramassage des feuilles à l'automne

-C'est toutes les petites choses anodines que tu fais tout au long de la journée qui te rendent spéciale.




Être une sorcière moderne c'est ça...



☽O☾


*-*Fais ce que tu veux, mais ne blesse personne, car en magye le retour des choses se fait par 3 fois *-*


La sorcière de Québec


157 vues

© 2019 les Productions Nouvelle Lune & le salon qui va Au delà des mystères & le Bal des Sorcières de Québec, Sorcière de Québec & Signature S, tous droits réservés.