🔮Sorcière moderne🔮

Depuis la nuit des temps les femmes possèdent un atout... Sorcière vous direz après avoir lu ce texte... Hey bien oui! Et je suis fière de l'être.


Crédit Photo : Alex Adam

D'abord sage-femme, puis herboriste. Recluse ayant des connaissances mystérieuses, travaillant avec une énergie non visible pour la plupart, mais perceptible par quelques-uns.


L'évolution de la magye depuis la préhistoire ne cesse de changer... Normal nous expérimentons et découvrons de nouvelles choses ou d'anciennes choses venu d'autres vies, d'autres plans astraux, d'autres dimensions ou d'autres mondes. Tout au long je dirais SORCIÈRES par simple raison que nous sommes plus de femmes que d'hommes à être sorties du placard à balais et que de mon côté cela se passe de générations en génération.


Ceci étant dit ...


Mais qu’est-ce qu’une sorcière moderne?


Une femme diabolique, qui s’amuse à faire souffrir les hommes? Une femme assoiffé de pouvoir? Une personne dansant nue dans les bois afin d’invoquer Satan? Le Diable? Une femme un peu bizarre, à la fois grano, hippie tout en étant extravagante. Celle qui parle seule, aux animaux, aux plantes? Cette vieille femme étrange qui vivait dans la maison délabré au coin de la rue, qui est maintenant hanté par son fantôme?


Si je vous parle de mages ou de magiciens?


Personne ne pense que les hommes dis mages ou magiciens sont mauvais. Tout de suite nous voyons un homme sage, d’un certain âge, ayant les cheveux blancs et une longue barbe blanche. Nous pensons à Gandalf, Dumbledor, Merlin, mais nous n’imaginons nullement le mal les incarner.


L’imaginaire collectif ainsi que le cinéma et l’Église catholique ont parfaitement contribué à pousser la société à voir les sorcières de cette façon et pourtant…


Les sorcières ne sont pas de vieilles femmes aigries, solitaires sans sentiments. Au contraire... Les sorcières sont de tous les âges et pour la plupart, elles sont gentilles. Je veux dire que leurs intentions sont bonnes, car selon moi, la magye n’est jamais noire ou blanche, elle dépend du coeur de la sorcière.


Il faut arrêter de voir la sorcière comme étant un terme péjoratif. En tant que sorcière, et il en va de même pour la plupart des sorcières et sorciers, nous croyons en la loi du triple retour. C’est-à-dire, nous croyons que ce que nous faisons nous reviendra par trois fois. Donc il vaut mieux faire le bien autour de nous.


Définitions:


La sorcière est une personne qui pratique une magye qui peut être à caractère traditionnel, transmise de générations en génération, secret, publique, éclectique, etc. L’important est de savoir ce que l’on fait et surtout ce que l’on invoque. Il faut réfléchir à ce que l’on fait, car le retour des choses peut être dure. Il est dit qu’il est plus difficile de défaire ce que l’on a fait que de le faire.


C’est une personne à laquelle on attribue des pouvoirs surnaturels.


Du point de vue de l’Église Chrétienne, une sorcière a la faculté d'opérer des maléfices avec l'aide du diable ou de forces malfaisantes. Il est important de spécifier que la péjoration des sorcières est fondé d’une part de l’Église et de l’autre du cinéma. Dans la vraie vie, rien n’est toujours noir ou blanc. Il en va de même en magye.


Je le répète, la magye dépend du coeur de la sorcière et pour la plupart, nous croyons en la loi du triple retour.


Une sorcière est une personne ayant un ou des dons que ce soit de clairsentience, de clairvoyance, de clairaudience, de guérison, elle peut être cérébrale plutôt qu'intuitive, pour la plupart nous partageons un lien avec la nature, les animaux , etc. Celle-ci vie au rythme des saisons et vénère la lune et ses cycles. Elle peut être rattachée ou non à un parthénon. Elle peut être chamane, druide,celte, wiccane, draconique, norse, féérique, traditionnelle, etc.


Cette dernière définition est plus ou moins fausse dans le sens ou tout le monde possède des dons même si vous en êtes pas conscient.


La Witchcraft est le combo entre l’étude et l’utilisation de la magye. Magye qui provient de la

Terre, de l’univers, des choses qui nous entoure et du plus profond de soi. Il faut donc respecter le tout si vous voulez que votre magye fonctionne en vous permettant d’effectuer différentes choses.


De plus, la sorcellerie n’est pas un jeu. On ne peut lancer un sort sans y avoir réfléchi

d'abord, car vous devez penser aux répercussions de celui-ci, à l’impact qu’il peut avoir sur les gens et les choses qui vous entoure. Pour moi, il faut toujours garder en mémoire la loi du triple retour.


Ce que tu feras en bien te reviendra par trois fois, mais n’oublie pas qu’il en va de même pour ce que tu feras en mal. Bref il faut être prudent, car le coeur d’une bonne sorcière peut être blessé et sous l’impulsion de la colère et de l’irréfléchi un mauvais sort peut être affranchi.


Sans les connaissances nécessaires et surtout avec misère, il est difficile d’annuler ou d’inverser le mal qui a été lancé.


Au début de votre étude vous allez vouloir que toute fonction tout de suite, mais si vous partez sur cette pensée, vous allez être désappointé, car le pouvoir vient avec les années d’expériences. Donc plus vous étudiez et pratiquez, plus vous serez apte à voir votre magye ce décupler. Si vous partez avec l’idée de respect et d’amour de ce qui vous entoure, incluent les objets, la nature, la Terre, les animaux et les personnes, vous partirez du bon pied.


Si vous méditez un peu sur vous-même, peut-être remarquerez-vous que vous avez une

connexion étrange avec les animaux, les plantes, les gens. Peut-être ressentez-vous les choses. Peut-être que vous avez déjà un don, mais vous ne le savez pas, car toute personne avec un peu de pratique peut devenir une sorcière tout comme je peux et tu peux être une sorcière née. Il suffit de le faire ressortir de vous et pour ce, il faut l’étudier et le pratiquer.



Un brin d'histoire :


L’ancienne Religion, la magye blanche, le domaine de l’ésotérisme, les sciences occultes, la sorcellerie, appelez la comme vous voulez, est la plus vieille religion au monde. Elle est apparue chez les premiers hommes il y a plus de 25 000 ans. Tout d'abord, la magye était une magye dite sympathique. Magye que nous retrouvons dans certaines traditions chamaniques et africaines. Sans entrée dans les détails que vous retrouverez dans le livre que je suis en train d'écrire, les premiers homme devait se nourrir et s'habiller. Pour ce faire, ils devaient cueillir et chassé alors quoi de plus normal que de représenter le dieu de la chasse avec un panache. Avec le dieu de la chasse venait la déesse de la fertilité, des récoltes. L'une des représentations les plus connues est la Vénus de Willendorf.